Ils sont quelques dizaines dans le monde, une quinzaine en France : les médiateurs font peu à peu leur place dans les média.
RFI peut s’enorgueillir d’avoir voulu, très vite après Le Monde et France 2, créer cette fonction, qu’aucun texte aujourd’hui ne rend obligatoire. Et de lui avoir permis de continuer à exister, depuis maintenant dix ans. Signe de l’importance que RFI accorde à la qualité de ses relations avec les auditeurs, et les internautes.

Car le médiateur a ceci d’unique, dans une rédaction, qu’il est le porte parole du public, de ceux qui écoutent et qui lisent, auprès des journalistes, et de la direction. Il est là pour recevoir les protestations, les interrogations, les félicitations aussi. Il est là pour en parler avec ses confrères, et répondre, justifier, expliquer, ou faire amende honorable.

Les auditeurs et les internautes peuvent « saisir » le médiateur, par courrier, par mail, par téléphone. Les journalistes en ont aussi la faculté, ainsi que la direction. Lui-même peut, de son propre chef, engager un dialogue, livrer une réflexion, donner un avis.

Mais son champ de compétence est bien défini : il n’est pas un médiateur social, il n’est ni syndicaliste ni conseiller spécial de la direction. Il intervient exclusivement dans le domaine de l’éditorial, du traitement de l’information, de la déontologie.


Tois professionnels réputés ont exercé la fonction de médiateur de RFI : Noël Copin, aujourd’hui disparu, grâce à qui RFI s’est dotée d’une charte de déontologie. Puis Loïc Hervouet, qui a créé, animé et développé le « blog du médiateur ». Tous deux avaient derrière eux une longue carrière de journalistes, exercée dans d’autres médias. Puis Dominique Burg, issue de ses rangs. Tous trois étaient engagés au service d’un journalisme exigeant et de qualité. Aujourd’hui, RFI s’est choisie un nouveau médiateur, Eric Bataillon, qui a exercé de nombreuses fonctions dans la rédaction de RFI depuis plus de vingt ans. Sa mission reste la même : contribuer, par son écoute, à renforcer le lien de confiance qui existe entre RFI et son public.

Pour s'adresser au médiateur :

Par courrier électronique

Par courrier postal : Eric Bataillon, Médiateur de RFI,
116, avenue du Président Kennedy 75 016 Paris
Par téléphone : 01 56 40 20 45